Système immunitaire et Nutrition

Dans tous les moments de notre vie, nous sommes entourées de microbes qui, quand le système immunitaire (SI) est affaiblit, ne demandent qu'à s'exprimer avec force symptômes en nous.


La santé de la flore intestinale est intimement liée à celle du SI, c'est donc la première barrière à chouchouter afin d'éviter de tomber malade. Elle est composée de milliards de bactéries non-pathogènes qui protègent les intestins. Ce sont ces-même bactéries qui empêchent les "mauvaises" bactéries de se faufiler dans notre corps. Le microbiote (flore intestinale) représente 70% de l'efficacité du SI.


Un régime varié permet d'entretenir la richesse et la diversité microbienne du tube digestif. Les probiotiques* et les prébiotiques* peuvent faciliter la restauration de la composition du microbiote et ainsi avoir des effets bénéfique sur la santé humaine.


*Probiotique : micro-organisme vivant qui, lorsqu'il est administré en quantité suffisante, a un effet très bénéfique sur la santé de l'hôte.

*Prébiotique : ingrédients alimentaires résistants à la digestion qui induisent des changements spécifiques dans la composition et/ou l’activité du microbiote intestinal produisant ainsi un effet bénéfique sur la santé de l’hôte.

Certains aliments peuvent renforcer le SI pour pouvoir lui donner toutes les armes contre les virus et les bactéries


Aliments prébiotiques : artichaut, asperge, banane, ail, poireau, oignon, tomate, kiwi, graines de chia/lin, orge, seigle, racines de chicorée/pissenlit ...

Aliments probiotiques : produits laitiers fermentés (yaourt, babeurre), kéfir, cornichons, et légumes lacto-fermentés (choucroute), miso ...


Les perturbations du microbiote sont nombreuses : allergie, maladie, stress, prise de médicaments (antibiotiques), l’alcool, l’âge…

A terme, votre microbiote est moins diversifié, il contient aussi moins de bonnes bactéries. C’est pourquoi la prise de prébiotiques et/ou probiotiques permet de restaurer un équilibre et de renforcer le système immunitaire.



0 vue